Repérer les voies cyclables

Photo 1 Repérer les voies cyclables Photo 2 Repérer les voies cyclables Photo 3 Repérer les voies cyclables

Les itinéraires de la Bretagne à vélo empruntent plusieurs types de voies cyclables. Elles correspondent à des pratiques différentes, il est donc important de connaître leurs différences.

Les voies vertes, idéales pour les familles

Aménagées et réservées aux déplacements non motorisés, les voies vertes sont destinées aux cyclistes, rollers, piétons, et personnes à mobilité réduite. Vous trouverez des voies vertes sur d’anciennes voies ferrées, des chemins de halage, des allées forestières…

Les itinéraires vélos sur routes partagées

Ces itinéraires sont proposés sur des routes à faible circulation. Ils sont fléchés avec les panneaux officiels et sécurisés autant que possible (marquage au sol de bandes cyclables). Ils sont destinés aux cyclistes expérimentés, certains passages dans la circulation pourvant réclamer une grande vigilance.  

 

 

Les itinéraires vélo provisoires

Les itinéraires provisoires sont proposés aux cyclistes les plus expérimentés pour offrir un itinéraire continu non officiel. Ces sections empruntent soit des chemins au revêtement irrégulier, soit des routes non balisées (mais parfois à forte circulation en l’absence d’autres possibilités actuellement). 

 

 

Variantes et liaisons

Afin de rejoindre un site touristique, une ville, une gare SNCF ou assurer une continuité, des variantes et liaisons intégralement testées à vélo sont proposées.

La signalisation des itinéraires

En Bretagne, vous retrouverez deux logos sur les itinéraires du réseau régional et interdépartemental des véloroutes et voies vertes :

  • Sur les voies vertes, la mention "Voies Vertes de Bretagne" apparaît sur le logo.
  • Sur les sections sur voie partagée, la mention "Véloroutes de Bretagne" apparaît sur le logo.

 

 Selon les itinéraires parcourus, vous croiserez quelques nuances sur les panneaux de signalisation.

  • Sur un itinéraire régional : soit un cartouche avec « le logo et le numéro de la voie » imbriqués, soit un cartouche avec « le logo et le numéro de la voie » côte à côte.
  • Sur un itinéraire régional intégré à une eurovéloroute : le logo de l’itinéraire européen et son numéro sont indiqués dans le cartouche.
  • Sur 3 itinéraires régionaux se juxtaposant dont 2 sont intégrés à une eurovéloroute.